search-form-close
32 manifestants et activistes relaxés à Aïn Témouchent et Souk Ahras

32 manifestants et activistes relaxés à Aïn Témouchent et Souk Ahras

Au total, 32 manifestants et activistes du hirak populaire ont été relaxés ce mercredi 12 février à Aïn Témouchent et Souk Ahras.

30 manifestants, poursuivis pour attroupement et entrave au bon déroulement des élections présidentielles du 12 décembre dernier, ont été relaxés par le tribunal de Aïn Témouchent, à l’Ouest du pays, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

A Souk Ahras, la même sentence est prononcée par le tribunal de la ville en faveur de deux activistes du hirak, Djaffri Abdelouaheb et Dif Abderrahmane, annonce la même source.

De nombreux procès de militants sont par ailleurs programmés. A Tiaret, le procès de l’ex-détenu Mabrouk Saâdi est programmé pour le 16 février.

Saâdi est accusé de « complot contre l’État et intelligence avec l’ennemi », précise le CNLD qui fait savoir en outre que le dossier des deux activistes Khaldi Yacine et Abdellah Benaoum sera étudié par la chambre d’accusation de la cour de Oued Rhiou (Relizane) le 19 du mois en cours.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close