search-form-close
Coronavirus : le point sur la situation en Algérie et dans le monde

Coronavirus : le point sur la situation en Algérie et dans le monde

L’Algérie a atteint la barre des 600 morts du Covid-19 hier dimanche avec huit nouveaux décès déplorés en 24 heures, pour un total de 8.306 cas d’infection.

Après avoir passé le mois de Ramadan sous confinement, les Algériens ont fêté l’Aïd el-fitr hier dimanche à la maison. Les mosquées restent fermées et les déplacements en voiture sont interdits durant les deux jours de l’Aïd.

Le premier jour de la fête de l’Aïd marque le début de l’obligation du port du masque en dehors de la maison, décrétée par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus. Pour le Premier ministre Abdelaziz Djerad, c’est le troisième et dernier défi à relever dans la lutte anti-Covid.

Près de 100.000 morts aux Etats-Unis

Dans le monde, la pandémie a fait au moins 343.000 morts pour 5,36 millions de contaminations officiellement recensées jusqu’à hier à 19h00 GMT. Les Etats-Unis sont le premier pays touché tant en nombre de morts que de cas, avec près de 100.000 morts (97.686 décès exactement) pour plus de 1,64 million de cas.

L’Europe poursuit son déconfinement

Le Royaume-Uni avec 36.793 morts, l’Italie (32.785), l’Espagne (28.752), la France (28.367 morts) suivent derrière. Si le décompte macabre se poursuit, cela n’empêche pas de nombreux pays européens, y compris les plus endeuillés par la maladie, de poursuivre leur déconfinement, entamé il y a plusieurs jours.

En Espagne par exemple, certaines plages sont autorisées ce lundi. A Barcelone et Madrid, les clients peuvent de nouveau s’attabler sur les terrasses des cafés. Au Royaume-Uni, le gouvernement a confirmé dimanche son plan de déconfinement, qui comprend notamment la réouverture partielle des écoles à partir du 1er juin, alors qu’en Allemagne, la plupart des restaurants ainsi que des hôtels situés dans les zones touristiques sont autorisés à rouvrir leurs portes, mais les portes des bars restent fermées.

Hécatombe en Amérique Latine et aux Caraïbes

En Amérique Latine et aux Caraïbes, la situation continue de se dégrader, avec un bilan de plus de 40.000 morts depuis le début de la pandémie, dont 22.666 morts au Brésil, qui est le pays le plus touché dans la région, suivi par le Mexique avec 7.394 morts et par le Pérou avec 3.456 décès.

« Nouvelle guerre froide »

Enfin, la Chine et les Etats-Unis sont au bord d’une « nouvelle guerre froide », a averti hier un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Pékin est particulièrement remonté contre les critiques incessantes de Washington sur sa gestion de la pandémie. « Outre la dévastation causée par le nouveau coronavirus, un virus politique se propage aux Etats-Unis », a déploré Wang Yi.

  • Les derniers articles