search-form-close
La Tunisie rouvre ses frontières, confusion concernant les Algériens

La Tunisie rouvre ses frontières, confusion concernant les Algériens

La Tunisie a rouvert ses frontières ce samedi 27 juin, plus de trois mois après la décision de les fermer dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus Covid-19, rapportent plusieurs médias tunisiens.

La décision de rouvrir les frontières s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement tunisien de relancer l’industrie du tourisme dont l’économie du pays est fortement dépendante. La pandémie continuant à faire rage dans de nombreux pays à travers le monde, la Tunisie a dans ce contexte établi un protocole sanitaire pour les voyageurs souhaitant se rendre en Tunisie.

L’Algérie dans la liste « rouge » ?

Le ministère de la Santé a ainsi mis en place deux listes, une verte et une orange, de pays en fonction du niveau de risque d’infection au SARS-CoV-2 (Covid-19). Les voyageurs en provenance des pays de la liste vert ne sont soumis à aucune condition. Ceux de la liste orange devront présenter un test Covid-19 négatif réalisé moins de 72 heures avant le voyage.

Une confusion règne concernant la situation des pays absents des listes verte et orange, poussant le ministère de la Santé tunisien à préciser, ce samedi 27 juin, que les pays ne figurant sur aucune liste sont classés rouges. L’Algérie n’étant ni dans la liste verte, ni dans la liste orange, elle est donc de facto dans la liste rouge, pays desquels seuls les Tunisiens peuvent arriver, a expliqué le ministère tunisien de la Santé cité par l’agence AFP.

Cette annonce contredit les affirmations des autorités tunisiennes jeudi. Elles avaient évoqué un accord bilatéral avec l’Algérie. « Dans leur correspondances officielles, les autorités tunisiennes évoquent bien la conclusion d’un accord ou arrangement spécifique et bilatéral avec l’Algérie et la Libye », confirme à TSA une source diplomatique algérienne ce samedi.

Protocole critiqué

Le protocole a d’ailleurs été critiqué par les médias tunisiens. « Personne n’a rien compris au protocole sanitaire pour les voyageurs arrivant en Tunisie, ni aux fameuses listes en couleurs des pays », titre Tunisie Numérique ce samedi.

« La Tunisie ouvre ses frontières aujourd’hui. Sauf que les autorités qui ont décidé ceci ne savent ni à qui ils vont les ouvrir, ni comment et sous quelles conditions », estime le média tunisien.

« Comme à son habitude, le gouvernement, et au lieu de proposer une solution bien étudiée et bien pensée, a préféré nous sortir des solutions en demi-teinte, floues et au goût d’inachevé, avec des ébauches de solutions, sans détail et sans suite dans les idées », critique la même source, soulignant « l’absence de précisions des protocoles à respecter pour chaque couleur de liste, ce qui fait que, même si le voyageur sait dans quelle liste est inscrit son pays d’origine, il ne sait pas avec précision, ce qu’il va devoir faire, ni ce qu’il doit présenter avec lui à son arrivée en Tunisie ».

Neuf avions

Neuf avions sont programmés à l’arrivée vers la Tunisie ce samedi, la majorité provenant de France et d’Italie.

Les personnes séjournant dans des hôtels devront limiter leurs sorties à des excursions en groupe encadré, a précisé le ministère de la Santé tunisien, tandis que les autres doivent s’engager par écrit à se placer en une quatorzaine dans leur lieu de résidence

Par ailleurs, le ministère du Tourisme tunisien a annoncé ce vendredi que le pays a été classé destination Covid-Safe par le Conseil mondial du voyage et du tourisme, rapporte Webdo. Le « Safe Travel Stamp », nom exact du statut, est un statut permettant au Conseil mondial du voyage et du tourisme de certifier le pays en tant que « destination sûre pouvant accueillir les touristes en toute sécurité », précise la même source.

  • Les derniers articles