search-form-close
Lait : l’Apoce prévient contre un retour de la crise

Lait : l’Apoce prévient contre un retour de la crise

La crise du lait, qui a secoué le pays fin février, pourrait refaire surface dans les prochains jours. L’Association nationale de protection et d’orientation du consommateur (Apoce) affirme que les remontées de données qui lui parviennent de différentes régions du pays tendent malheureusement vers cette hypothèse.

« Nous recevons énormément de requêtes concernant la non-disponibilité des sachets de lait et sur la vente concomitante. Nous redoutons que la situation prenne de l’ampleur. En tout cas, nous tenons à alerter. Nous allons faire une lecture des remontées de données pour notamment voir si cette pénurie s’étend sur l’ensemble du territoire ou non », a déclaré, ce mercredi à TSA, le président de l’Apoce, Mustapha Zebdi, ce jeudi.

« Des commerçants nous appellent pour signaler qu’ils reçoivent moins de caisses. On ne comprend plus ce qui se passe », ajoute M. Zebdi qui s’interroge: « S’agit-il des résistances et un retour en force des lobbies du lait qu’on sait qu’ils sont nombreux ? ».

Concernant la semoule, dont la distribution a connu ces derniers temps de fortes perturbations, M. Zebdi assure que la crise ne se pose pas, du moins avec la même acuité qu’au début de la pandémie du Covid-19, mais signale que les consommateurs se plaignent de la hausse des prix des sacs de semoule de petite dimension, sachant que les prix sont libres sur ce type de produits, et que seuls les prix des sacs de 25 Kg sont réglementés. L’Apoce lance un appel pour que les prix des petits sacs soient aussi réglementés.

  • Les derniers articles

close