search-form-close
Le pétrole poursuit sa remontée : le Brent au dessus de 36 dollars

Le pétrole poursuit sa remontée : le Brent au dessus de 36 dollars

La baisse de l’offre et l’optimisme d’une reprise de la demande mondiale continuent de soutenir les prix du pétrole qui poursuivent leur remontée.

À la clôture ce jeudi, le baril de Brent de la mer du Nord, référence pour le pétrole algérien, valait 36,06 dollars en hausse de 0,9% par rapport à mercredi. Le pétrole américain WTI a également gagné quelques cents (1,3%) pour finir à 33,92 dollars. Ce sont des niveaux jamais atteints depuis début mars.

« Malgré l’énorme incertitude qui entoure l’avenir de l’économie mondiale, les investisseurs parient sur un rebond relativement rapide de la demande de pétrole, notamment en provenance d’Asie », estime Carlo Alberto De Casa, d’ActivTrades, cité par l’AFP.

D’autres analystes expliquent cette hausse par la baisse de la production américain et celle des pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, l’Arabie saoudite en tête, et de leurs partenaires réunis au sein du groupe Opep+. Le royaume s’est même engagé à réduire sa production d’un million de barils par jour à partir de juin pour stabiliser les prix.

Signé le 12 avril et entré en vigueur le 1er mai, l’accord Opep+ porte sur une baisse journalière de la production de près de 10 millions de barils. Pour les États-Unis, premier producteur mondial de brut, sa production était de 11,5 millions de barils par jour, après avoir atteint un record de 13,1 millions de barils par jour en mars, au pic de la crise pétrolière.

close