search-form-close
Le Pr Nibouche plaide pour des centres d’isolement : « La situation risque de devenir incontrôlable »

Le Pr Nibouche plaide pour des centres d’isolement : « La situation risque de devenir incontrôlable »

C’est un véritable cri d’alarme que lance le professeur Djamel Eddine Nibouche, chef du service cardiologie au CHU Nafissa-Hamoud (ex-Parnet) d’Hussein-Dey à Alger.

Pour lui, l’expansion de la pandémie de coronavirus Covid-19 en Algérie est « exponentielle » et « la situation risque d’exploser et de devenir peut-être incontrôlable ».

« Nous n’avons plus le plateau d’avant d’après les chiffres que nous avons, mais il y a une croissance exponentielle, la situation risque d’exploser et va devenir peut-être incontrôlable. Tout cela était prévisible parce qu’il n’y a pas eu de gestes barrière juste après le déconfinement et nous avons vu que la population n’a pas suivi les restrictions que le gouvernement et le ministère de la Santé ont préconisées », déplore-t-il, dans une déclaration à TSA, ce dimanche.

« La situation est inquiétante, d’abord parce que le nombre de malades à confiner dans les hôpitaux ne cesse d’augmenter. Les hôpitaux seront complètement surchargés, nous ne pourrons plus faire admettre ces cas-là, donc il faut absolument une décision maintenant : qu’allons-nous faire des malades Covid non compliqués, est-ce que nous allons leur donner leur traitement et leur dire d’aller chez eux ou allons-nous les confiner dans un autre endroit puisque les hôpitaux vont être saturés », s’interroge-t-il.

La solution pour le professeur Nibouche, c’est de créer des centres d’isolement pour soulager les hôpitaux et leur permettre de prendre en charge les cas graves.

« Je pense qu’il faut maintenant essayer de créer des centres d’isolement. C’est vraiment urgent de le faire pour confiner tous ces malades qui viennent et qui n’auront plus de place au niveau des hôpitaux. Parce que le rôle des hôpitaux maintenant c’est le confinement, or, l’hôpital n’est pas fait pour confiner le malade, mais pour traiter et prendre en charge des malades graves », soutient le Pr Nibouche.

Pour lui, l’hôpital « ne doit pas être surchargé par des hospitalisations inutiles uniquement pour confiner et empêcher que le malade ne contamine d’autres. Donc il faut créer des centres pour confiner tous ces malades et là, je pense que nous allons vers une situation qui vraiment risque d’être incontrôlable « .

  • Les derniers articles