search-form-close
Libye : Boukadoum revient sur sa rencontre avec Haftar

Libye : Boukadoum revient sur sa rencontre avec Haftar

Le peuple libyen est « le seul habilité à choisir qui le représente », a déclaré ce mardi le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, infirmant « un quelconque mécontentement » du Gouvernement national libyen (GNA), reconnu par l’ONU, en raison de sa dernière rencontre avec le Maréchal Khalifa Haftar.

« Les choses se sont bien passées lors de ma dernière visite en Libye, il n’y a eu aucun problème. Nous ne faisons aucune différence entre toutes les parties libyennes, car seul le peuple libyen est habilité à choisir qui le représente », a déclaré le ministre à la presse en marge d’une plénière de l’APN consacrée à la présentation et au débat du Plan d’action du gouvernement, rapporte l’agence officielle.

Infirmant « un quelconque mécontentement » du Gouvernement légitime en Libye suite à sa dernière rencontre avec le Maréchal Khalifa Haftar, M. Boukadoum a précisé avoir rencontrer le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Taher Siala et « cette question n’a pas été soulevée ».

« La position de l’Algérie est claire envers tous les frères libyens et non seulement ceux de Tripoli et Benghazi », a-t-il souligné.

Mercredi, Boukadoum a rencontré le maréchal Haftar. Les deux hommes ont discuté durant leur entretien à Benghazi, fief de l’Armée nationale libyenne (ANL), des « derniers développements » en Libye ainsi que du « rôle de l’Algérie appuyant le retour de la stabilité » dans le pays. Le maréchal Haftar a dans ce cadre salué « le rôle positif de l’État algérien qui œuvre à trouver une solution à la crise » en Libye, a indiqué le service de presse du maréchal Haftar cité par l’AFP.

L’Algérie mène une médiation dans le conflit libyen, et le président Tebboune a invité les belligérants à se rencontrer à Alger.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close